vue de profil

ah! vous dis-je, l’immoralité fondamentale de ne pas se partager les richesses du monde!
quoi! vous exclamez-vous, il faudrait donc partager le monde avec toulmonde?
ben quen! vous réponds-je par la bouche, non pas de mes canons, mais de mes mé-mé-métafores
et de façon à ce que toulmonde ait à boire et à manger toultemps com dans Star Trek, pour ne commencer qu’avec l’eau et la nourriture

parce qu’imaginez par ailleurs la force, la beauté, l’amplitude, le rayonnement du monde
si toulmonde pensait à toulmonde tout ensemble une fois n’est pas coutume, com dans un colossal imaginaire collectif qui roule, roule, roulerait jusque dans les étoiles, une supernova de conscience qui dégagerait une énergie telle que ça se ferait savoir clair et net dans notre voisinage galaxic qu’on est icitte pour se transplanter, sti

d’ici là il va falloir apprendre à gérer notre planète
naguère bleue com une orange, asteur brune com une grosse crotte
on n’est pas sorti des bécosses

Cette entrée a été publié dans fictions. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *