(sexe) ventral

dessin servile par l’obligation de s’enfiler com un don
l’inlassable ton dérisoire des générations
calqué sur les transhumances, pudeur du véhicule
questionnaire chauffé tourmenté dans les cuves du néant
octroi des subsistances, oedèmes en éponges
grugés rouges par la levée des créatures préfacées
visage pourtant réel du héros érigé
à la pointe de soi par l’enfant univers

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *