Série musicale 39 Françoise Hardy

En voilà une autre que j’aime depuis toultemps. Je l’écoute pas toujours, mais quand je l’écoute je suis en amour.
Que voulez-vous, Françoise Hardy, c’est l’élégance, la grâce, la beauté, c’est une voix douce comme un ruisseau discret au fond des bois, suave comme la caresse de l’être aimé sur un coeur meurtri.

1) Rêver le nez en l’air
2) Si vous n’avez rien à me dire
3) L’amour fou
4) L’impasse
5) Tant de belles choses
6) La maison où j’ai grandi
7) Ce soir
8) Message personnel
9) Ma jeunesse fout le camp
10) La sieste
11) En résumé … En conclusion
12) Comment te dire adieu
13) L’amitié
14) Mon amie la rose
15) Des ronds dans l’eau
16) VIP
17) Tirez pas sur l’ambulance
18) Tous les garçons et les filles
19) J’écoute de la musique saoûle
20) Partir quand même

Paroles / musique :
(1) Françoise Hardy – Jean-Noël Dupré / Jean-Pierrel Pouret
(2) Victor Hugo (Les Contemplations) / Bertrand Pierre
(3) Françoise Hardy / Thierry Stremier
(4) Françoise Hardy / Pierre Papadiamandis
(5) Françoise Hardy / Pascale Daniel – Alain Lubrano
(6) Eddie Marnay / Adriano Celentano (adaptation de la chanson Il ragazzo della via Gluck écrite par Luciano Beretta et Miki Del Prete)
(7) Françoise Hardy / Jean-Pierre Castelain
(8) Françoise Hardy (partie parlée) – Michel Berger (partie chantée) / Michel Berger
(9) Guy Bontempelli / Guy Pontembelli
(10), (11), (16) Françoise Hardy / Jean-Noël Chaléat
(12) Serge Gainsbourg / Arnold Goland (adaptation de la chanson It Hurts To Say Goodbye écrite par Jack Gold)
(13) Jean-Max Rivière / Gérard Bourgeois
(14) Cécile Caulier / Cécile Caulier – Jacques Lacome
(15) Pierre Barouh / Raymond Le Sénéchal
(17) Carole Coudray / Gabriel Yared
(18) Françoise Hardy / Françoise Hardy – Roger Samyn
(19) Michel Jonasz / Gabriel Yared
(20) Françoise Hardy / Jacques Dutronc

Cette entrée a été publié dans entrées. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Série musicale 39 Françoise Hardy

  1. catse dit :

    ben dis t’es vraiment amouraché de Françoise toi !!!

    elle a bien amorcé notre époque coté chansons et ne c’est pas compromise dans la mélasse facile, des chansons toujours sensibles , jamais niaises

    • Jean dit :

      en voilà une en effet qui ne s’est pas laissée happer par les vents changeant de la mode, elle est restée fidèle à elle-même, une artiste intelligente et sensible

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *