Série musicale 34 Robert Charlebois – Réjean Ducharme

Pourquoi n’existe-t-il pas, à côté du temps, un jour ensoleillé dans lequel nous pourrions entrer pour aller faire, dans une rivière de marguerites, nos gambades d’hier et d’avant d’hier?
Réjean Ducharme, L’avalée des avalés

En hommage à Réjean Ducharme, décédé lundi dernier, voici une quasi quinzaine de tounes dont il a écrit les paroles et que Robert Charlebois a mises en musique.

1) Mon pays
2) Le violent seul (chu tanné)
3) Limoilou
4) Fais-toi z’en pas
5) Le révolté
6) Insomnie
7) Manche de pelle
8) Tendresse et amitié
9) Première neige
10) J’ t’haïs
11) J’ veux d’ l’amour
12) Faut qu’ ça change
13) J’ voulais pas y aller
14) Un tour en Gaspésie

Albums :
Un gars ben ordinaire, 1971 : 1, 2
Le mont Athos, 1971 : 3
Fu Man Chu, 1972 : 4
Solidaritude, 1973 : 5, 6
Je rêve à Rio, 1974 : 7, 8
Solide, 1979 : 9, 10, 11
Heureux en amour? 1981 : 12
Le chanteur masqué, 1996 : 13, 14

Bonus : Réjean Ducharme et ses 70 ans

L’argent ne fait pas le bonheur, son absence non plus. D’ailleurs, il n’y a pas que richesse et pauvreté qui ne font pas le bonheur. Il y a le thé, le café, les cigarettes, les rouflaquettes, les bicyclettes, les majorettes. Même le bonheur ne fait pas le bonheur. Le bonheur c’est ce qu’on cherche quand on s’aime beaucoup soi-même et qu’on ne sait plus quoi se faire pour se faire plaisir. Et voilà, vous tenez le fil de mes idées, hélas trop ténu pour se pendre.
Réjean Ducharme, Les enfantômes

Cette entrée a été publié dans entrées. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Série musicale 34 Robert Charlebois – Réjean Ducharme

  1. catse dit :

    bientôt tu va t’assoir sous un vieux chêne centenaire et nous parler des groupes éteints ah ah
    tu as raison il en faut des gens comme toi , tu es notre mémoire vivante !

  2. catse dit :

    mais Jean bientôt tu vas nous faire des pages nécrologiques ah ah
    sont bons c’est vrai ces artistes , mais enfin depuis il y a du monde qui à poussé derrière !!
    t’es pas curieux d’aller voir ce qu’ils font ?

    • Jean dit :

      ben oui, je le sais qu’il y a du monde qui a poussé derrière, mais je les connais mal, pis je reste quand même le témoin de la musique de ma génération,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *