Série musicale 32 Kathleen Battle

Là tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.
C. Baudelaire, L’invitation au voyage

Kathleen Battle, vous connaissez? Artiste lyrique américaine? Soprano coloratura? Oui? Non? C’est pas grave.
Parce que moi, vous saurez, sa voix limpide comme du cristal me transporte dans une féérie de passions inaltérées. Yessir.

Née le vendredi 13 août 1948, je lui rends hommage en ce vendredi 11; elle aura 69 ans dans deux jours.

1) Vergnügen und Lust
2) Bete aber auch dabei
3) Auch mit gedämpften
4) Let the Bright Seraphim
5) Jauchzet Gott in Allen Landen
6) Una voce poco fa
7) Summertime
8) Frühlingsstimmen – Voices of Spring
9) Lovers
10) Bachianas Brasileires No. 5

Compositeurs:
J. S. Bach : 1, 2, 3, 5
G. F. Händel : 4
G. Rossini : 6
G. Gershwin : 7
J. Strauss : 8
S. Umebayashi : 9
H. Villa-Lobos : 10

Cette entrée a été publié dans entrées. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Série musicale 32 Kathleen Battle

  1. catse dit :

    ah mon pauvre!!!
    impossible supplice pour moi que d’écouter ça ! désolée je souffre surement d’une sorte d’allergie maladive remontant à mon enfance ah ah

    bon je retourne à mes vieilleries 😉 Deep Purple et son superbe « Child in Time »

    • Jean dit :

      oui, je sais, la musique classique et toi, c’est comme l’eau et l’huile, ça se mélange pas,
      moi, comme j’ai déjà dit, j’ai été exposé à cette musique dès mon plus jeune âge, ma mère écoutait autant du pop des années 50 à la radio que des concerts classiques, en fait presque toute ma famille maternelle était amatrice de musique classique, à commencer par mon oncle Omer, friand d’opéras et qui ne se gênait pas pour en chanter quelques morceaux, il avait une belle voix de ténor

      • catse dit :

        mais moi aussi mon père (ma mère un peu aussi ) écoutait du classique et opéra ,(ainsi que d’autres musiques à la radio heureusement ) mais le dimanche c’était cette musique et fallait pas faire de bruit quand il mettait ses disques …. peut être que mon allergie date de là hé hé . comme quoi ….
        tu avais le chanteur de la famille , je m’imagine très bien les fins de repas de famille quand il devait se mettre à chanter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *