Série musicale 13 Ministry

Love Your Servitude
N.W.O.

Formé en 1981 à Chicago par Al Jourgensen, Ministry est une fusion de heavy metal et de rythmes industriels que mon pote Jeff, encore lui, m’a fait découvrir comme il m’avait introduit à la musique de Jane’s Addiction et à celle de Headless Chickens.

Ministry, c’est pas pour les petites natures. Ça cogne. Ça frappe. Ça martèle. Ça fesse dur. Ça varge big time. Mais rien de mieux qu’une bonne dose de Ministry pour se remettre à l’heure du bulldozer de la mondialisation et lâcher un fuck you retentissant à nos dirigeants fous à lier.

(1) New World Order
(2) Thieves
(3) Scarecrow (*)
(4) Just One Fix
(5) Jesus Built My Hotrod ***

Albums :
– The Mind Is A Terrible Thing To Taste (1989) : (2)
– Psalm 69: The Way to Succeed and the Way to Suck Eggs (1992) : (1), (3), (4), (5)

Paroles :
(1) (2) (3) (4) (5)

*** Dans la vidéo, Jerry Lee Lewis est remplacé par Jesus et la phrase Jesus was an architect previous to his career as a prophet est omise, ce qui nous donne:
Soon I discovered that this rock thing was true
Jesus was the devil
All of a sudden I found myself in love with the world

Break it all down.
William S. Burroughs

(*) Mise à jour du 1er octobre 2017 : vidéo bloquée. Mise à jour du 17 novembre 2017 : vidéo alternative Scarecrow

Cette entrée a été publié dans entrées. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Série musicale 13 Ministry

  1. catse dit :

    ouh la ! au réveil ça dépote …..
    le metal industriel ( ou pas ) j’adore …. alors va y ! lâche toi avec cette musique 🙂

    ce n’est pas tout à fait le même rythme de metal mais « Rage Against the Machine » est aussi dans cette ligne politique

    • Jean dit :

      je connais mal Rage Against the Machine, je vais explorer

      • catse dit :

        commence par leur premier album éponyme de 1992
        tu as un autre genre plus rude, c’est Body Count aussi https://www.youtube.com/watch?v=Y3CYTwpLhVY

        en fait dans le metal ( au sens large ) tu en as des super bons avec des genres très différents , des thèmes qui différent aussi allant de la violence à carrément des paroles qui frisent la poésie . c’est une des musiques les plus riches enfin je trouve

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *