réalisme redondant

nuit microcosme, collective odyssée, tensions
équations d’où les lunes spécialistes expertisent

j’y suis, ma peau cloque surmenée d’hélices plaintives
perle os accommodée des pores des
éfémères soeurs plasmagènes, banquises, glace d’océan
j’anhèle le rare air de l’alentour monostyle

mutations encor, étonnamment, songes innervés
murs, toits, trottoirs galvaudés, fragmas d’immortels
com une divisible odeur, un agglu d’orgasmes différentiels

cassure, au niveau coexistant des versants
mobiles, pyramides, gerbes polyfones
aléatoirement, au métronome des supernovas

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *