(oeil) base

au nord, au tressaut des cimes et des glaciers
arêtes vitrifiées, postures d’aurores et de houles
mers reptiles sans ôcun rivage
qui s’articule sur l’interférence des choses
l’investissement sec des concrets hallucinés
le réel émerge en découpe d’ouverture, transige l’icône
la refonte des faits, le surgeste des rebus
vive ascèse blafarde, durable angoisse
qui fonde toute loi
qui s’engendre et
qui se souffre
cynic, sans père ni mère

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *