nombre de mots

je viens de me rendre compte que j’ai déjà beaucoup écrit du récit de Charlotte, voyez plutôt la comparaison avec le nombre de mots de mes romans :
les galaxies nos voisines, 38402 mots;
la forêt du langage, 33210 mots;
l’ange, 37756 mots;
le fermier de la noosfère, 47402 mots;
Charlotte Bay dans la Voie Lactée, 33861 mots pour les 23 épisodes publiés, et j’en suis encore qu’au quart à peine du récit …

Léon (Jean Reno): You need some time to grow up a little.
Mathilda (Natalie Portman): I finished growing up, Léon. I just get older.
Léon: For me it’s the opposite. I’m old enough. I need time to grow up.
Leon : The Professional

Elektra King (Sophie Marceau) : [to Bond] You wouldn’t kill me. You’d miss me.
James Bond (Pierce Brosnan) : [Shoots her in the chest, walks towards her dead body, leans over it, gently moves a flock of hair on her forehead] I never miss.
The Wolrd Is Not Enough

Cette entrée a été publié dans entrées. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

4 Responses to nombre de mots

  1. Jean dit :

    je te ferai remarquer que ces deux films-là ont été tourné en anglais, Reno et Marceau sont parfaitement bilingues en anglais et doublent eux-mêmes leurs films en français,

    les mots, ah! les mots, c’est une habitude que j’ai prise en écrivant des articles (600 mots, 1200 mots), celle de vérifier le compte, et que j’applique aux épisodes par esprit de cohérence,
    c’est pas compliqué, tout logiciel d’écriture qui se respecte (LibreOffice, Microsoft Words, etc.) génère le compte automatiquement,
    aussi j’étais curieux, je savais que mes romans comptaient en moyenne un peu plus de 30 000 mots et je me suis demandé comme ça quel était le compte pour Charlotte, ça m’a surpris de constater que j’avais déjà dépassé les 30 000 mots alors que j’en suis encore qu’aux premiers actes du récit,
    bien sûr qu’on peut dévorer un pavé aussi bien qu’un petit livre, c’est pas l’épaisseur du bouquin qui fait une différence, mais, comme j’ai dit, j’étais curieux,

    • catse dit :

      bon tu as raison pour Léon c’est en anglais en premier !
      ils veulent être diffusés en amérique eux et pas rester confinés en France ! ah le marketting ….

      • Jean dit :

        c’est Luc Besson, le directeur, il est aussi producteur (compagnie EuropaCorp) et scénariste, il tourne beaucoup de ses films en angliche : Leon, The Fifth Element, The Messenger : The Story of Joan of Ark (ces deux derniers avec Milla Jovovich), Lucy, la série de films d’animation Arthur, etc.; il est en train de réaliser le film Valerian and the City of a Thousand Planets

  2. catse dit :

    Tu te fous de moi là ? maintenant Jean Reno et Sophie Marceau parlent anglais ? je rêve …. ah ah

    mais tu nous fait quoi ? comme Louis de Funes comptant ses louis d’or , tu comptes tes mots …..
    peut importe le nombres de mots . il y a d’énormes pavés que l’on dévore aussi bien qu’un petit livre de nouvelles . le nombre de mots c’est pour les chefs de gare si tu vois ce que je veux dire…;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *