l’androïde androgyne

à Manon Duval

diversité des interventions, jeu des perceptions                                                                    lilas
aux solitaires terriens l’orange regard
approvision d’évasions, réalités démesurées

la métafysic se dénoue stridulente
rouleuse nucléaire olografe et tangentielle                                                                          métal
mobile ciel complexifié, s’annelle à l’acide aurore

nous soms fonctions sans définitive
autogestées aiguës récursives                                                                                        ovule nova
nous soms en route vers une base auxiliaire logotone
com du pigment d’indices de croyances, souvent

L A M I N                                                                                          retrousse ses cuisses … retire
U T E S U                                                                                                       simultanée son t-shirt
I V A N T                                                                                          ses plastoseins m’arc-boutent
E P R O G
R A M M E                                                                                                     mes liaisons décollent
L A M I N                                                                                                     d’entre mes occurences
U T E P R
E C E D A                                                                                                                    miroir femelle
N T E                                                                                                               communication rayée

elle s’extirpait, déchirure
lévitait, éraflure
hors l’exosfère, or la noosfère
rétroverse et lyric

sur d’ôtres planètes, érudite et fière
elle s’orgasmait sur végétaux sociétaires
constructions qui erraient en marge, qui flânaient
et où par traces passait le sang convulsif

transigée sur déplacement supraluminic
son aura blessée bleue
son ove blessée blême
elle s’orientait sur le jaune orient nuageux

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *