Marcel et sa compagne

il y avait plein de monde sur les rues attenantes au quai, le fond de l’air avait rafraîchi, mais il faisait encor très doux, la senteur du fleuve mêlée à celle des papeteries nous chatouillait les narines,
«ah ben crisse! si c’est pas mon pouceux de c’t’ après-midi! j’ vois qu’ t’as changé ton copain pour une pitoune!»
Marcel!
«pis toi! t’as changé ta Buick pour une madame!»
il éclata de rire, il avait bu, beaucoup, ça se voyait tusuite, du fort, sa compagne ossi, ça buvait de la bière, ce monde-là, pas de problème, mais ça se gênait pas avec le fort, on fit les présentations, au moment de nous introduire à sa compagne il hésita,
«c’est quoi ton nom déjà? j’ai com un blanc d’ mémoire, moi là, là,»
elle lui descendit un coup de poing sur l’épaule,
«mon sacraman, toi, force-toé les méninges, mon ti-gâs, sans ça tu vas sècher à soir, j’ t’en passe un papier,»
elle n’était pas vraiment fâchée, ça ne m’aurait pas surpris que dans son état d’ébriété avancée elle ossi hésite avant de se rappeler son nom à lui, il affecta un air chagrin,
«c’est la boisson, qu’est-ce tu veux que j’ te dise, attends, attends, j’ vas m’en rapp’ler, là,»
«t’es mal parti à soir, toi,» dis-je,
«laisse faire, toi,» me lança-t-il, «Ginette!» s’exclama-t-il, «non, non, Françoise, c’est ça, Françoise,»
«c’est qui ça, Ginette?» dit-elle,
«c’est pas important,» puis, à moi, «ton chum, lui, y est où? avec sa demoiselle, j’imagine?»
«au Maldoror, avec un ôt de nos chums, pis avec deux demoiselles,»
«le quoi?» demanda-t-il,
«le Maldoror, c’est un café pas loin sur Saint-Louis, ben, on dit un café, mais y servent d. la bière ossi, pas d’ fort par exemple, du café pis d’ la bière,»
«j’ connais,» dit Françoise,
«tu voudrais-tu y aller?» demanda Marcel,
«non, j’y ai été une fois pis c’est yenqu’ des jeunes, on fitterait pas dans place, non, toi pis moi, à soir, on s’ promène en amoureux, après ça on r’tourne au motel,»
«c’est madame qui mène le bal, mon Marcel,» dis-je,
«pas d’ problème avec moé,» dit-il, «hey, j’y pense, là, toé pis ton chum, c’est quand qu’ vous r’tournez à Montréal? dimanche?»
«ouin, dimanche soir, on pensait prendre l’autobus,»
«ben écoute, j’ m’en r’tourne dimanche soir moé tou, j’ pars vers dix heures et d’mi, onze heures, j’ vas vous donner un lift pas d’ problème, y est à quelle heure vot’ autobus?»
«onze heures et d’mi,»
«bon ben écoute, j’ vas passer vous prend’ au terminus,»
«tu vas-tu t’en rappeler?»
«ben quin que j’ vas m’en rapp’ler!»
«dix heures et d’mi, onze heures?»
«aux alentours de onze heures, l’ temps d’ partir du motel,»
«okay, sti,»
on se salua, ils partirent de leur côté, nous du nôtre, on entendait Françoise qui demandait à Marcel, «c’est qui ça, Ginette?»

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *