brise

l’esprit n’est pas géomètre et la matière est holografe
microeil qu’expresse l’ire com une fuite pocket size
le son se rappelle des vagues similairement du désir
langues sur hanches à pleine bouche mains sur flancs
ses lèvres affrétées de soie battent la brise

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *