(âme) puits

jouant fragilement des sobres filosofies
territoire moussant tel du sable fin
malaxant les milieux et les sites écimés
pinceaux lumineux sur l’horizon prévu égaré, puis retrouvé
trahissant les pèlerins avec d’étonnants étals
un jeûne internonce de l’influent magma
pollen dispersé des foules extrait
tel un cristal de larmes généreuses, anonymes et lourdes
(mais naufrage sur les rives bétonnées des cages de verre)

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *