(âme) belle au bois dormant

au sud à l’oscillation des vallées humides
nuits krysalides
ondulation des mers écailles grosses de côtes
et s’enchâssant à l’intérieur des choses
par aqueuse évocation des concrets sensoriels
union amoureuse mise en miniature
le réel maquillé en reine cachée maternant la mesure
l’analogie des faits et l’eufémie du changement
sous-jacente frayeur sécrétant toute loi
s’égrenant dans ses limites conjurées avec dieux et diables

Cette entrée a été publié dans fractales. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *